Voici ce que vous devez savoir sur le gardon

Un article de « connaissance de base », qui serait bienvenu pour les débutants et sera une piqure de rappel pour les autres pêcheurs. La pêche du gardon est quelque chose de particulier pour moi. J’ai longtemps cherché à faire des bourriches de plusieurs centaines de gardons en 3 ou 4 heures de pêche.
C’était un de mes objectifs quand j’ai commencé à pêcher. Le gardon est un poisson populaire et très populaire dans nos eaux mais en attraper par centaine, c’est une autre histoire.
gardon
Je vous propose pour commencer sur le thème de la pêche du gardon, les principales connaissances de base autour de ce poisson répandu qu’est le gardon.

Le gardon est l’une des espèces les plus abondantes et populaire en France avec son mince corps couleur argent, son dos bleu verdâtre et sa nageoires rouges très distinctif, il est devenue un spectacle familier pour la plupart des pêcheurs.

Il s’épanouit dans un large éventail de milieux aquatiques, des sombre canaux et étangs urbains aux immenses réservoirs clairs en passant par es grandes rivières rapides, ce qui le rend facilement accessible aux pêcheurs de tout les pays.

Il se reproduit au printemps produisant ses œufs collants jaunâtres dans des eaux peux profondes chargées de mauvaises herbes où les alevins trouvent refuge lors de leurs premières semaines de vie.

Le gardon pond jusqu’à 20.000 œufs par kilo de poids corporel, ce qui explique en partie pourquoi ils sont si nombreux et répandus dans nos eaux.

Il est fortement apprécié par le brochet, la perche et autres carnassiers et dans les eaux claires, le pourcentage d’alevins qui survivent à l’âge adulte est faible. Mais si vous êtes à la recherche de grand gardon en eaux claires, comme les réservoirs et les gravières, les endroits où vivent les brochet et les perches sont de bons endroits pour essayer, avec un taux de survie inférieur à la normal ils poussent le gardons à grandir de plus en plus.

Dans les petites eaux colorées sans prédateurs la population de gardon peut ressentir un retard de croissance à cause d’un trop haut taux de concurrence pour la nourriture peu nombreuse.

Le gardon est étroitement liés aux rotengles et la brème, que ces espèces apparaissent au même moment et souvent dans les mêmes lieux n’est pas si rare. Leurs œufs peuvent être fécondés par croisement menant à l’hybridation, avec les hybrides « gardon-brème » « gardon-rotengle » donnant souvent naissance à des poissons beaucoup plus grand que les vrais gardons.

Des informations importantes sur son régime alimentaire

La bouche du gardon nous dit que ce sont essentiellement des poissons qui se nourrissent dans le fond mais il se nourrit souvent entre deux eau et peuvent parfois se nourrir à la surface.

Dans la nature il se nourrit principalement d’insectes et de larves d’insectes et d’autres matières végétales, mais fortement recherchés par les pêcheurs, ils leur fournissent une grande partie d’asticots, de vers de vase, de casters, de chènevis etc étant les appâts naturels favoris.

caster pour gardons

Des appâts moins conventionnels comme les pellets ont fait leur apparition avec un succès certains. Les gardons mordent également aux appâts que recherche la carpe comme le maïs et ses dérivés et même des bouillettes peuvent être consommés avec enthousiasme par quelques spécimens certains carpistes vous le dirons volontiers.

Comment attraper le gardon ?

Le gardon est un poisson prudent tout le temps sur le qui vive. Il est très suspicieux et au moindre doute il recrache l’appât. La difficulté dan la pêche du gardon et de rester avec une certaine constance et continuité dans le nombre de prise. C’est généralement comme ça que l’on reconnait les bons pêcheurs ;)

La pêche du gardon est une pêche de finesse qui ne laisse pas la place à l’approximation dans le choix du matériel: du fil, du flotteur et de l’hameçon. Tout doit être en concordance.

On attrape souvent de belle bourriche à la grande canne en étang et surtout dans les canaux. Si les plus beaux spécimens vous intéressent je vous recommande l’anglaise avec un wangler adapté, pour aller les chercher au large. Le gardon mord quasiment toute l’année et même en hiver, on peut faire de belles bourriches.

C’est le poisson que les pêcheurs débutants recherchent généralement et c’est un bon choix car c’est une espèce abondante qui comblera beaucoup de novices.

Voici quelques bases de connaissance sur le gardon, je vous invite à donner votre avis sur cet article dans les commentaires.

A Lire Aussi:

Ces recherches ont amené à cet article :

    comment pecher le gardon en etang, comment pecher le gardons en etang, comment pecher le gardon en hiver, peche gardon hiver, appat pour gardons, quel est meilleur appat pour gardon, quand pecher le gardon, pourquoi le poisson blanc ne mords pas, gardons, gardon en juin, appâts pour les gardons, quelle st la meilleure esche pour le gardon en riviere a l\ete
13fév

Laissez une réponse