Varier l’animation de vos leurres, technique 3 Walking the dog

La troisième partie consacré aux techniques d’animation d’un poisson nageur est consacré au Walking the dog.

Une technique tout en contrôle, un peu particulière à prendre en main au début je trouve. Généralement utilisé avec un stickbait en eaux claires et peu profondes (1,5m) par forte luminosité. La technique Walking the dog est possible sur tous les postes, lorsqu’on cherche à se faire plaisir sur des poissons actifs. Il est redoutable sur les poissons postés à l’affut d’une quelconque proie. C’est aussi vrai pour la pêche au bar.

Pour donner au leurre cette nage en zigzag, que l’on appelle « walking the dog » littéralement promener le chien !, il est nécessaire de donner de petits coups de scion en gardant la canne basse, de sorte que la pointe de la canne soit juste au dessus du niveau de l’eau. L’élasticité du montage est exploité ici :

  • soit par la souplesse de la canne si vous avez mis de la tresse en corps de ligne,
  • soit sur l’élasticité du nylon, si vous en avez rempli votre moulinet.

Cette souplesse permet au poisson nageur de s’écarter sur un côté et de repartir de l’autre. Je vous propose une vidéo qui illustre la technique Walking the dog.

Vous utilisez la technique walking the dog pour animer vos leurres, venez donner vos impressions dans les commentaires.

A Lire Aussi:

11déc

2 Commentaires sur “Varier l’animation de vos leurres, technique 3 Walking the dog”

  1. Sylvain dit :

    Elle marche bien mais surtout en haute saison des l’ouverture du brochet.

    Je pense qu’en hiver, elle est beaucoup moins efficace sur les carnassiers qui sont plutôt léthargiques.

  2. seb dit :

    Je pense la même chose

Laissez une réponse