Les pêches d’été de la truite

Juillet et août sont deux mois particuliers pour la pêche de la truite. La plupart du temps, les eaux sont basses et assez chaudes. Les truites ont donc un comportement différent, et le pêcheur doit donc s’adapter afin de les débusquer et d’éviter la « bredouille ». Je vais tenter içi de vous faire découvrir quelques techniques de pêche propices en cette période de l’année.


La pêche à la sauterelle:
La sauterelle est un appat privilégié en ces périodes estivales. Elles sont assez facile à récupérer. Pour celà, vous devez vous armez de patience et arpenter les prés où elles sont présentes, afin d’en capturer quelques une que vous pourrez garder dans une boîte à appat classique dans laquelle vous aurez au préalable mis de l’herbe ou de la mousse pour les conserver au frais durant la partie de pêche.

peche a la truite a la sauterelle

Quel matériel utiliser?
Une canne de préférence assez longue, car la truite est plus que méfiante dans ces eaux clairs et basses de l’été. Vous devrez donc l’approcher d’assez loin pour ne pas éveiller ses soupçons.
En ruisseau, une canne téléscopique de 3m90 à 5mètres sera largement suffisante. En rivière moyenne à grande, je vous conseille par contre de préférence une canne plus longue, 6 mètres me paraissant une longueur idéale.
Pour le moulinet, je n’ai pas de préférence. J’utilise un Shimano Stradic 2500 FB qui est très polyvalent et permet d’aborder différentes techniques de pêche. Mais un moulinet capoté spécial toc peut être aussi bien adapté à cette technique.

Shimano Stradic 2500 FB

Pour le fil, je vous conseille un corps de ligne en 18/100ème, et un bas de ligne d’environ 50cm en 14 voir 16/100ème. Un hameçon de taille 8 à 12 selon la taille de la sauterelle (évitez les gros « criquets » peu intéressants), et un plomb ou deux de petite taille, pas plus, juste de quoi diriger votre bannière correctement.

La technique:
Avec une sauterelle, vous pouvez pêcher de deux façons, soit en surface, « à vue », sans plomb, en laissant dériver votre sauterelle à la surface de l’eau, soit entre deux eaux, avec un ou deux plombs, comme « au toc »…

sauterelle peche truites

Faites passer l’hameçon derrière la tête, entre le corps et la « carapace » de la sauterelle, et faites ressortir la pointe et l’ardillon au milieu du dos, comme sur la photo, pour ne pas « blesser » l’appat.
Privilégiez les bordures, où les sauterelles ont l’habitude de tomber dans l’eau, ce que savent bien les truites. Ne ferrez pas à la touche, et laisser la truite avaler cette proie qu’elle aura dans un premier temps « attrapé » du bout des lèvres (sauf un très gros sujet qui l’a gobera d’un coup.)
A vue, cette pêche procure des sensations uniques, et peut-être très efficace aux heures les plus chaudes de la journée, où la truite se montre difficile dans ses choix alimentaires.

La pêche à la mouche naturelle:
C’est une autre pêche ultra-efficace l’été quand il fait beau et chaud. Pour récupérer les mouches, ce n’est pas compliqué, il faut s’acheter une portion d’asticot, et les mettre dans une boite en bois de forme carrée. Sur le dessus de la boîte, il doit y avoir une petite grille/trappe, permettant de nourrir les mouches en mettant un bout d’éponge mouillée et un sucre sur la grille. Les mouches avec leur trompe, se nourriront ainsi et vous pourrez les conserver tout l’été. Sur le côté, prévoyez un trou fermé avec un bouchon, par lequel vous pourrez transvaser les mouches de la boîte en bois à la boîte à appat spéciale mouches.

mouches peche truites

Le matériel est le même que pour la pêche à la sauterelle, à savoir une canne au toc téléréglable d’une longueur variable selon le cours d’eau prospecté. Pour le choix du moulinet, là aussi, tout dépend des goûts..
Le bas de ligne devra par contre être très fin, car la truite est plus que méfiante à cette époque de l’année où elle a vu nombre de pêcheurs sur le bord de sa rivière. Un 12/100ème me paraît être un bon choix.
Pas besoin de trop plomber. Un voir deux petits plombs suffisent, comme pour la sauterelle, afin de guider la bannière.
Ferrez à la touche, car la truite recrachera sinon immédiatement la mouche que vous aurez piqué sur un hameçon N° 12 à 16, juste derrière la tête, sans la tuer. Cette technique de pêche à la « surprise », avec une sauterelle ou une mouche naturelle, peut aussi être utilisée avec un grillon, qui reste un appat de prédilection pour les grosses truites.
Le plus dur, est d’attraper les grillons. Pour cela, il faut un jardin avec des grillons bien sur. Vous pouvez soit utiliser une paille pour les faire sortir. Moi je mets un peu d’eau dans leur trou, avec un couteau prêt à être planté dans le trou, à sa perpendiculaire, quelques centimètres avant la sortie.
Quand le grillon se pointe à l’entrée de son trou, apeuré par l’eau qui l’innonde, vous plantez le couteau derrière lui sur son chemin de repli, et vous n’avez plus qu’à le « cueillir » en le poussant au cul avec le couteau…C’est hyper efficace.

grillon pour la peche à la truite

La pêche est la même que pour la sauterelle ou la mouche, mais le bas de ligne devra être un peu plus costaud, 14 ou 16/100ème, car les truites recherchées seront plus grosses, et l’hameçon lui aussi devra être adapté à la taille plus conséquente de cet appat (N°8 par exemple).
La technique est la même, à savoir prospectez les berges de préférences, là où les grillons seraient susceptibles de tomber à l’eau et les truites de les « gober »…

La pêche au Buldo:
C’est également une technique trés efficace l’été, même pendant les moments les plus chauds de la journée. Elle consiste à lancer, à l’aide d’une canne adaptée, un buldo auquel vous aurez fixé un bas de ligne sur lequel seront montées une ou plusieurs mouches artificielles, sèches ou plongeantes…
Vous pouvez monter par exemple deux sèches et une nymphe en queue pour multiplier vos chances…
Voilà à quoi ressemble un montage type:

Attention à la règlementation en vigueur dans votre département quant au nombre d’hameçons autorisés sur une même ligne…souvent c’est 3 maxi, parfois 2…Renseignez vous bien…

En ce qui concerne la canne, elle se doit d’être suffisamment longue pour lancer assez loin le buldo, et pour contrôler facilement sa dérive… Une canne de 3m paraît suffire.
Pour le moulinet, un moulinet lancer sera parfaitement adapté. Je ne vous conseillerai pas de modèle en particulier, car tout dépend des budgets et des envies. Le ratio n’a pas spécialement besoin d’être élevé car vous ne ramenez pas le buldo comme une cuiller…
La technique est simple, vous pêcher d’aval en amont, donc en remontant le cours de l’eau, vous lancez le buldo vers l’amont, et vous contrôlez la dérive en maitenant le fil tendu, et en ferrant au moindre signe suspect du buldo, que ce soit un arrêt en plein courant, une plongée sous la surface de l’eau, bref tout ce qui pourrait vous laissez penser que la truite a mordu!

La pêche à l’ultra-léger:
C’est une de mes pêches préférée pour l’été. Elle se pratique de préférence tôt le matin ou sur le coup du soir, quand les truites chassent les petits poissons sur les bordures.
Le matériel est spécifique: Une canne lancer d’une longueur assez courte (1m80 par exemple) et d’une pussance adaptée (2-8g voir moins…). Le moulinet devra lui aussi être adapté à la taille de la canne de par ses capacités de tours de manivelle (70-80cm par tour de manivelle minimum) et de par un poids bien sur contenu. Je rejoins sur ce point l’avis d’un spécialiste de la truite, Xavier, qui possède un forum de pêche dédié à ce poisson et qui préconise un moulinet « anglaise » qui ont des bobines profondes ce qui vous permettra de lancer efficacement du fil d’un diamètre fin.
En effet, à l’ultra léger, pas question de pêcher en 25/100ème… c’est une pêche d’été, le poisson étant méfiant, et les leurres de petites taille, privilégiez un diamètre fin, disons du 12 au 18/100ème maxi selon les secteurs prospectés..

Les leurres:
Pour ce type de pêche, la cuiller tournante est le leurre le plus adapté.

 mepps aglia pour la peche à la truite

La mepps Aglia n°1 est un très bon leurre pour cette technique
La Comet ci dessous aussi, en N°0 ou 1:

 mepps comet pour la peche à la truite

Vous pouvez aussi utiliser des double zéro…

Les poissons nageurs de petite taille sont aussi très très efficaces avec cette technique. Je vous en conseille un en deux tailles: Le Rapala CD (plongeant) couleur MN en 3cm (4g)ou 2.5cm (2.7g) et un seul hameçon:

Le Rapala CD (plongeant) couleur MN pour la peche à la truite

Le Rapala CD (plongeant) couleur MN pour la peche à la truite

Les techniques de lancer diffèrent:
Pour la cuiller, privilégiez une pêche amont. La cuiller doit descendre le courant (c’est pour celà que la capacité du moulinet en cm par tour de manivelle doit être important), alors que au Poisson nageur, c’est l’inverse, le leurre trouve une nage optimale quand on lui fait lentement remonter le courant…sa nage plus que frétillante est très attractive pour la truite postée devant laquelle passera le leurre…

Voilà, vous avez maintenant les cartes en main pour réaliser de belles pêche d’été de la truite. Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle vous permettra déjà d’avoir un large aperçu de différentes façons d’aborder ce magnifique poisson pendant les périodes les plus chaudes de l’année..

Bonne pêche!

Razor2

A Lire Aussi:

Ces recherches ont amené à cet article :

    la sauterelle, sauterelle, rapala, rapala truite, moulinet capoté, rapala pour truite, peche a la cuillere, rapala pour perche, peche au toc, pêche à la sauterelle, rapala truite riviere, sauterelle image, peche au rapala, les rapalas truites, rapala brochet, leurre pour truite, rapala a truite, rapala pour la truite, photo sauterelle, appat pour truite, photo rapala, montage peche a la truite, une soterelle naturels a un amecon, peche quel cuiller quand truite mouche
10août

1 Commentaire sur “Les pêches d’été de la truite”

  1. truiteman dit :

    c’est super la pêche à la sauterelle , je suis de belgique et ca mord très bien dans nos étangs. Bonne journée à tous.

Laissez une réponse