Leurre à brochet l’inimitable Zalt

C’est en voyant un pêcheur avec le Zalt qui m’a donné l’idée de ce billet. Il n’est pas très récent mais la spécificité de sa forme et ses caractéristiques méritent que l’on s’y attarde. C’est un leurre connu et apprécié en Suède son pays d’origine. Sa conception et son animation le place aux antipodes des leurres japonais. Le Zalt a été dessiné pour le brochet mais les autres carnassiers ne le boudent pas pour autant. La société Saltjöns-Sportfiske le fabrique et Pafex le distribue en France.

zalt leurre brochet


Il existe en trois tailles 11,14 et 19 cm et trois versions : flottant, suspending, coulant. Sa forme lui donne une animation douce suivant la technique employé il peut se comporter comme un jerkbait ou s’il est ramené de façon régulière sa nage est sinueuse mais sans aucun accoup avec des mouvement amples. Cette nage particulière est due à son nez très arrondi et sa queue aplatie.

Même si ce leurre est destiné aux brochets, il est aussi efficace pour d’autres espèces. Le modèle jaune à rayures attire les sandres. Ils l’attaquent souvent avec la plus grand agressivité. Certains l’ont même testé sur du bar. Sa nage particulière fait la différence sur les plans d’eau surpêchés.
Le Zalt donne tout son potentiel en étant utilisé en stop and go. Vous pouvez vous arreter assez longtemps, le brochet l’engloutira quand il redemarrera. N’aillez pas peur d’aller lentement même très lentement.

Des 3 versions, je préfère le suspending car sa profondeur est correcte et son maniement intéressant. Le plongeant est assez particulier et vous risquez d’abimer le nez quand il frotte sur le fond. Le modèle flottant est intéressant pour les perches et les black-bass. Attention au grand modèle, il est assez lourd et il faut que la canne suive… Perso, je n’ai pas de 19cm, le 14 me donne satisfaction.

Voici les coloris disponibles :

coloris zalt

Le seul hic avec ce leurre c’est son prix, il approche des 20€. Comme je le vois écris souvent dans les forums il faut pas le laisser dans la gueule d’un gros bec ou sur une branche !!! ;-)

Vous utilisez le Zalt, donnez votre avis dans les commentaires.

Ajout du 2 février 2008 : j’ai oublié de signaler le poids de ces leurres, je corrige cet oubli.
Le Zalt 14 pèse 35g
Le Zalt 19 pèse 65g
Merci à dups05 du forum la truite et les carnassiers

A Lire Aussi:

Ces recherches ont amené à cet article :

    leurre zalt
17jan

8 Commentaires sur “Leurre à brochet l’inimitable Zalt”

  1. Silureman dit :

    Moi je l’aime pas du tout ce leurre. Il nage trop bizarre.

  2. Razor2 dit :

    Je ne le connais pas du tout, et je ne l’avais jamais vu auparavant! Le prix est conséquent, j’espère que son efficacité l’est tout autant!

  3. Italia**** dit :

    EXCELLENT Leurre !!!
    Tout est dit dans l’article … que du bonheur sur les gros PIKE !
    (12 Euros livré maison pour le 14 cm 35 ou 40 grs. Sur Ebay UK)

  4. Damiens dit :

    Le Zalt est un leurre de référence pour traquer le brochet. Le model coulant 14 et 19 cm permet d’aller chercher les gros spécimens dans les hauts fonds (10 / 15 mètres), c’est un des seul leurre dur avec le Salmo Slider à la permettre. C’est un leurre à Jerker qui demande beaucoup de patience : des pauses allant de 5 à 10 secondes (une éternité) entre chaque jerk déclenchera à coup sur les attaques des becs. Ne vous fiez pas non plus à sa grande taille, j’ai eu choppé des sifflets de 50 avec le model 19 cm. L’utilisation de big bait est encore trop marginale en France, quand on voit les résultats, on peu se dire que c’est bien dommage !
    Seul hic de ce leurre, le prix en France, Pafex se gave bien …

  5. sylvanillo dit :

    J’achète le Zalt en angleterre (c’est ici que je l’ai découvert), pour la moitié du prix français en modèles neufs, importé de Suède. Il a encore fait la différence le weekend dernier: aucune activité ce jour-là, après avoir sorti tous les leurres home-made de mon ami, et avoir râtissé la zone au manié avec un éperlan, j’ai sorti le Zalt 14 jaune et après quelques lancers un brochet de taille moyenne l’a plusieurs fois attaqué et a fini par bien le prendre.
    Pour être honnête la nage du Zalt ne m’intéresse pas beaucoup, c’est à dire à mon avis on ne ramène pas un zalt, on l’anime. Le twitching est de loin supérieur au stop-and-go. Cette animation qui est mortelle, c’est de donner de petites impulsions contrôlées, juste ce qu’il faut pour que le zalt effectue un bond sur le côté en effectuant son rolling si attractif, puis de l’autre… 2, 3 ou 4 de ces impulsions, puis arrêt. C’est parfois après un arrêt d’1 minute que le brochet le prend, il faut donc être patient! On peut faire ça sur les plages, près des haut-fonds, au fil du courant, au long des nénuphars etc.
    Si vous avez la chance de pratiquer dans un endroit « confidentiel » et sous un couvert d’arbre, vous verrez que le son du zalt est particulier, un son très grave et en même temps étouffé. Rien à voir avec un basse fréquence type Pointer, ou un haute fréquence type X-Rap. Ça nage doux!
    Des différents modèles je préfère de loin le suspending et c’est bien sûr celui qui s’adapte le plus à l’animation que je mentionne. Le floating n’a pas un rolling aussi bon et est trop… flottant. On peut d’ailleurs l’utiliser comme un popper. La bonne nouvelle c’est qu’il suffit d’un plomb goutte placé sur l’hameçon de corps pour en faire un suspending avec à peu près la même action, parce que le lest du zalt est placé dans la partie joufflue donc vers le bas. Le coulant, et bien il sera utilisable si vous avez 20 mètres de fond parce qu’il est vraiment coulant.
    Même avec le suspending, tout leurre a ses problèmes et les voici: 1) la fabrication du zalt n’est pas précise, i.e. 2 modèles « identiques » n’ont ni la même nage ni la même densité, alors vous trouverez des SP qui sont SP, des SP qui remontent rapidament et des SP qui coulent rapidement (ceux-là c’est retour à l’envoyeur), donc il faut les tester et ajouter une chevrotine ou un plomb-goutte à agrafe à votre goût (personnellement j’aime bien qu’ils remontent très très lentement, c’est encore plus prenant). 2) Ensuite les triples sont bizarrement des modèles mer, pas piquants du tout, à remplacer par des triples de même taille mais fins de fer (après, encore une fois, vérifier la densité) 3) Il est tellement adapté au brochet, et tellement prenant, que les râtés sont fréquents; il n’y a que 2 types de tapes sur le zalt, soit c’est très violent, soit et c’est 90% des fois, le brochet vient l’aspirer tranquillement, comme quoi le leurre lui parait vraiment normal! et la touche peut passer inaperçue: c’est pour ça qu’il faut changer les triples et aussi tâcher de garder la ligne (tresse) tendue sans brider.
    Ensuite niveau coloris, celui qui donne vraiment mieux que tous, c’est le jaune rayé (Yellow bandit), que ce soit en 14 ou 19.
    Bonne pêche!

  6. Yann dit :

    Salut sylvanillo,
    Merci pour ce commentaire très détaillé. Tu as un lien pour les commandes en Angleterre? Même un lien d’affiliation ;)
    Je pense que c’est un bon plan.
    Avec le zalt, j’ai eu que des attaques très violentes. C’est assez impressionnant!
    À bientôt

    Yann

    • Sylvanillo dit :

      Réponse à Yann (avec 2 ans et demi de retard, mais ne disait-on pas qu’avec le Zalt il faut être patient…!). Vraiment navré; mais peut-être liras-tu ceci quand même.

      Donc pour le Zalt en UK oui c’est un bon plan, et pour tous les leurres en général d’ailleurs. Les Anglais ne sont pas des fondus de leurres (la pêche au leurre n’existe presque pas), mais quand on en trouve ce sont des bons et le prix est divisé par 2 (comparé à la France).
      Le prix d’un Zalt varie disons de 8 à 10 livres, plus c’est du vol. J’achète les Busters pour 6 livres.
      Regarde sur ebay.co.uk tout simplement, et sinon je sais que c’est bête mais sur google.co.uk, en tapant le modèle exact tu tomberas sur les 2 ou 3 magasins en ligne qui en proposent.
      L’autre plan c’est de les prendre en Pologne surtout qu’ils ont souvent toutes les couleurs.

      Depuis ce commentaire qui est vieux, je pêche toujours au Zalt et aux Buster ou Salmo quand je suis aux leurres. Le reste du temps, je pêche au manié avec des espèces marines, et à la tirette au lard.
      Parmi les Zalt, j’en suis venu à en préférer un parmi tous c’est le Zam-Z. C’est une espèce de cigare avec le même bruiteur basse fréquence. Il s’utilise très doucement, avec délicatesse, avec gentillesse….. des petits coups de cuillère à pot, avec de longues pauses. Il est très (très) légèrement coulant. Un leurre à manier en quelque sorte.
      Les attaques sont de vraies furies.

Laissez une réponse