Boostez vos prises de gardons – Etapes 1: Savoir choisir sa canne au coup

Cet article est le deuxième article d’une série 7 qui va vous permettre de booster vos prises de gardons. Cette méthode est découpée en 5 étapes que je vous présente la première étape dans les lignes qui suivent. Si vous n’avez pas lu le premier article, cliquez sur Boostez vos prises de gardons – La méthode en 5 étapes.

Le choix de la canne est un moment important comme je l’explique dans le guide : « c’est l’élément le plus important aux yeux des pêcheurs débutants, vous avez certainement passé du temps à la choisir ou vous allez en passer ».

cannes au coup


Le choix de la canne est un moment important pour vous plus une multitude de raisons qui vous sont propres. Je vais vous en donner une de plus.

La pêche est un sport (ou un loisir) basé sur les sensations véhiculées par le sens du toucher.
La prise d’un poisson se traduit par une série de secousses qui est associée à un sentiment de plaisir de prendre du poisson.

Vous avez associé inconsciemment cette série de secousses à une sensation agréable due à la réussite d’un objectif : celui d’attraper du poisson. Vous en retirez même une certaine fierté. Vous adorez ou vous allez adorer ressentir cette sensation.

Cette association entre une sensation physique et une satisfaction psychologique est un ancrage.

Vous allez renforcer cette encrage en faisant de plus en plus de prises. Ces petites secousses que donnent la prise d’un poisson seront directement traduit par votre cerveau comme des sensations agréables. Et les sensations agréables, nous les recherchons tous !

Vous voudrez ressentir de plus en plus cette sensation agréable. Et comme un drogué, vous allez chercher votre dose ;)

Et vous pouvez les obtenir principalement de deux façons :

  • soit en faisant de plus en plus de prises et donc multiplier les petites secousses (et j’explique comment dans le guide pratique)
  • soit rechercher à obtenir des secousses beaucoup plus importantes et intenses pendant plus longtemps en voulant sortir de gros poissons.

C’est pour cette raison que certains pêcheurs avertis évoluent et recherchent toujours plus de sensations avec des prises plus lourdes pour avoir un « shoot » plus important ;)

Et votre canne est le « canal » qui va pouvoir transmettre les secousses de la prise du gardon et donc permettre d’avoir ces sensations agréables. Vous comprenez maintenant pourquoi votre canne doit en transmette le plus possible !!!!
Puisque :
+ de secousses = + de sensations agréables.

Donc si vous prenez une canne trop souple, elle va amortir quasiment toutes les secousses et vous aurez beaucoup moins de sensations et donc moins de plaisir à pêcher !

Vous pensiez peut-être que vous pouviez prendre la canne « familiale » à truites pour pêcher le gardon ! Vous en faites pas, j’étais dans le même cas que vous. Je prenais au début la garbolino 6m télescopique pour la truite que mon père utilisait une fois par an. Mais ce type de canne c’est du chewing gum. Elle ne transmet quasiment rien.

Vous êtes tenté par les cannes premiers prix d’une grande marque de sport généraliste ?
Mon beau-frère lui a craqué et en a acheté 3, une pour lui et 2 pour ses enfants …

Je me souviens de cette scène d’anthologie au moment où il a voulu les ranger et ces petites cannes avaient décidé de faire de la résistance.

Imaginez la scène, vous êtes avec tous les membres de votre famille, il fait beau, c’est bientôt l’été. Vous êtes dans un endroit calme, verdoyant autour d’un étang en fin d’après midi. Tout semble respirer la sérénité, le calme …
Vous somnolez presque en surveillant votre bouchon…

Et d’un coup, un bruit sec et violent vous sort de votre torpeur…

Vous entendez derrière vous ce même bruit qui se répète. Un vacarme incroyable: quelqu’un frappe quelque chose contre un arbre. Tout ça accompagné d’une série de gros mots (Pechemag étant un site tout public, je ne peux pas vous les énoncer, désolé ;) ).

Vous vous retournez immédiatement et là vous voyez un grand gaillard éclater sa canne contre un arbre, en plusieurs morceaux et la jeter à la poubelle parce qu’il n’arrive pas à la ranger.

Une fois fini, il va chercher la deuxième et il recommence le même scénario. Il prend la canne à deux mains et l’éclate à plusieurs morceaux contre l’arbre…

A ce moment là vous êtes partagé entre deux réactions :

  • soit rigoler du grotesque de la situation
  • soit rester sérieux par peur de l’énerver encore plus.

Je suis resté sérieux comme quasiment l’ensemble de la famille jusqu’au moment où… il alla chercher la 3ème canne et répéta le même scénario.

Il était certainement frustré de n’avoir pris que quelques poissons alors que mon cousin et moi étions à plus de 200.
Je vous l’avoue, cette scène alimente encore nos diners de famille, 10 ans après.

Vous comprenez, maintenant, le risque d’une canne premier prix (déception, frustration, …).

Alors quoi choisir me direz vous ?

Vous voulez sortir un maximum de gardons tout en ayant un maximum de sensations. Vous recherchez un poisson qui peut peser 30g voir moins. Il vous faut une canne qui respecte une pêche de finesse et être le plus sensible possible.

J’explique dans le guide pratique « boostez vos prises de gardons » qu’il y a 3 critères à respecter pour choisir une canne qui permet d’associer finesse et sensibilité.
Vous allez devoir :

  • choisir entre une canne télescopique ou à emmanchement,
  • faire attention à son poids,
  • et vérifier la rigidité de la canne.

Après ces premières réflexions, vous allez vous intéresser à la longueur de la canne selon les endroits où vous allez pêcher.

Puis viendra ensuite la question de l’élastique intérieure. J’explique dans le guide comment faire les choix optimaux et je justifie tout !

Mais tout ça ne sert à rien si vous ne respectez pas scrupuleusement et n’accordez pas assez d’importance et de motivation nécessaire à l’étape 2.

Cette étape 2 est celle qui se rapproche le plus des gardons. Son importance est stratégique et elle doit être en cohérence avec le choix de la canne et votre lieux de pêche.

L’étape 2 va conditionner une grande partie votre réussite…

Cette étape 2 sera examinée dans le prochain article.

Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus : Téléchargez, tout de suite, la première partie gratuite de mon guide pratique.

A Lire Aussi:

10avr

1 Commentaire sur “Boostez vos prises de gardons – Etapes 1: Savoir choisir sa canne au coup”

  1. falchi dit :

    Bonjour ,je cherche vos leurres dans beaucoup de magasins et je ne trouve pas ,auriez vous une adresse a Montpellier ou Lyon .
    Je suis retraite et reside en Bielorussie et je viens rarement en France [ 1fois /3ans ] et quand je viens le temps me manque alors si vous pouviez me renseigner je vous en serais gree.
    Cordialement ,
    Y.F. ou vania

Laissez une réponse à falchi